skip navigation

Outils de collaboration des employés pour unifier les services informatiques et les équipes

Comment les services informatiques subissent le morcellement

Tous les services subissent le problème du morcellement de manière unique. Pour les services informatiques, cela se traduit par davantage de travail et moins de ressources. Découvrez comment Jive fait la différence lors du déploiement d'Office 365 par les services informatiques.

Nous subissons tous les conséquences du morcellement, que celui-ci concerne les personnes, les informations ou les systèmes. C’est un problème qui est devenu chronique dans les entreprises d’aujourd’hui. Et pour les services informatiques, cette situation pose de plus en plus de difficultés :

  • Maintenir tous les systèmes opérationnels dévore une part de plus en plus grande des budgets des services informatiques.
  • Offrir un soutien aux utilisateurs sur tant d’applications et d’environnements accroît la charge de travail.
  • Maintenir et contrôler les applications et systèmes morcelés réduit les ressources informatiques disponibles pour les nouveaux outils et services indispensables.

L’intranet interactif de Jive apporte de nombreux avantages aux équipes informatiques, car il combine les fonctions de nombreux systèmes. Jive offre également une intégration étroite avec les systèmes externes. Il réunit les fonctionnalités et les ressources dans un vrai pôle numérique qui sert de lien entre les personnes, les informations et le contenu dans toute l’organisation.
Regardez la vidéo pour découvrir comment Jive fait la différence pour les services informatiques.

Related Resources

Transcription de la vidéo

Voici Ashley. Elle est responsable des applications informatiques. Son équipe est répartie sur différents sites et fuseaux horaires, avec un membre en Argentine. Ensemble, ils gèrent plus de 100 applications, comme Google Apps, Office 365, SharePoint et Salesforce, ainsi qu’un large éventail d’outils de collaboration. Pour Ashley, Jive est le pôle qui relie ces applications et toutes les personnes de son entreprise.

Supposons que l’équipe d’Ashley souhaite déployer Office 365 dans toute l’entreprise. Voyons tout d’abord comment cela se passerait sans Jive. Ashley tiendrait des discussions, se chamaillerait avec les testeurs et recueillerait des échos par courrier électronique, puis lors de réunions, puis par courrier électronique, puis par messagerie. Son collègue argentin raterait les raisons pour lesquelles des décisions importantes ont été prises. Et une fois qu’Ashley aurait annoncé le déploiement par courrier électronique, tout serait joué. Elle ne saurait pas si tout le monde le lit ni ce que tout le monde pense. En outre, un quart des employés rencontrerait des problèmes techniques pour ne pas avoir lu le courrier électronique. Et le service informatique recevrait les mêmes questions, car les utilisateurs n’auraient aucun moyen de consulter les problèmes connus et ne disposeraient d’aucune recherche unifiée. Sans Jive, le travail d’Ashley est plus difficile. Les informations sont dispersées. L’entreprise fonctionne en vase clos. C’est de cette manière que les services informatiques subissent le morcellement.

Heureusement pour Ashley, son entreprise utilise l’intranet interactif de Jive pour une collaboration unifiée. Essayons de déployer à nouveau Office 365.

Dans Jive, Ashley accède au groupe privé de son équipe et commence à rédiger un document. Toutes les bonnes personnes donnent leur avis. Le groupe de test possède son propre espace pour partager ses commentaires. Ils aident Ashley à créer des FAQ et des guides afin que tous les utilisateurs disposent d’un support facile à consulter. Pour annoncer le déploiement, Ashley écrit un article de blog, étiquette les parties prenantes et le publie pour toute l’entreprise. Presque immédiatement, elle reçoit des mentions « j’aime », des commentaires et des retours d’information. Elle peut savoir exactement qui l’a lu, au niveau du service et de l’utilisateur.
Jive facilite le travail pour les services informatiques et tout le monde. Tout peut être consulté. Les équipes peuvent être contactées. Les décisions peuvent être suivies. Tout le monde est plus productif et mobilisé. Et contrairement aux intranets classiques, les utilisateurs n’ont pas besoin d’embêter les services informatiques pour mettre les choses en place. Les utilisateurs peuvent tout faire eux-mêmes, ce qui laisse plus de temps à Ashley et aux services informatiques pour ça. Et peut-être un peu de ça.